Journée internationale des personnes handicapées 2018 et lancement d’Eviance, la nouvelle marque du CCDS

Pour célébrer la Journée internationale des personnes handicapées, qui a eu lieu le 3 décembre 2018, le Canadian Centre on Disability Studies (CCDS) a tenu un événement au Centre SHAW d’Ottawa, intitulé « Intersectionnalité et droits de la personne : Suivons ensemble le changement ». Cet événement était organisé conjointement avec le ARCH Disability Law Centre et présenté en collaboration avec la Commission canadienne des droits de la personne, le Conseil des Canadiens avec déficiences, le Conseil canadien de la réadaptation et du travail et nineSixteen.

Un des faits saillants de la journée a été l’annonce et le lancement officiels de la nouvelle marque organisationnelle du CCDS, qui s’appellera désormais « Eviance ». Comme on l’a annoncé au cours de l’événement, en vertu de cette nouvelle appellation, Eviance s’efforcera de servir continuellement de plateforme de connaissances et tirera profit des partenariats créés au sein du secteur des invalidités de tous genres pour former une société canadienne plus inclusive, équitable et accessible.

Plus de 60 participants étaient présents à l’événement du 3 décembre, qui a rassemblé des personnes atteintes de diverses invalidités et des représentants de plusieurs organismes nationaux d’un peu partout au pays. De nombreuses présentations ont eu lieu au cours de la journée, pendant laquelle les participants ont aussi pu réseauter et discuter en petits groupes à propos de la surveillance de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) de l’Organisation des Nations Unies (ONU). En plus du lancement de la marque Eviance, plusieurs séances fort intéressantes ont eu lieu, notamment celle animée par Susan L. Hardie (directrice générale, Eviance), et par d’autres conférenciers, comme Roberto Lattanzio (directeur général, ARCH Disability Law Centre), Marie-Claude Landry (présidente, Commission canadienne des droits de la personne), Steve Estey (Conseil des Canadiens avec déficiences), Maureen Haan (Conseil canadien de la réadaptation et du travail), Bonnie Brayton (DAWN Canada) et Tabatha Tranquilla (Commission canadienne des droits de la personne). Lors de cette journée, les participants ont également pu écouter Marcia H. Rioux (C.M., Ph. D. professeure émérite de recherche, York University) leur parler de son travail auprès du projet Disability Rights Promotion International (DRPI). Au cours de son exposé, Mme Rioux, titulaire d’un doctorat en jurisprudence et politique sociale, a présenté le DRPI, un projet de collaboration international ayant pour but de mettre sur pied un système complet et durable de surveillance des droits des personnes ayant des invalidités, conformément à la CDPH de l’ONU.

Par ailleurs, madame Carla Qualtroug (ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité) a profité de l’occasion pour faire une annonce spéciale; elle a en effet mentionné que le Canada avait récemment déposé le Protocole facultatif se rapportant à la CDPH de l’ONU et que des occasions seraient prochainement concrétisées grâce à la collaboration existante dans le secteur des invalidités de tous genres.

L’événement du 3 décembre a agi comme catalyseur et montre la volonté de consacrer du temps et d’offrir un lieu d’échanges afin de favoriser les apprentissages transmis par divers intervenants provenant de partout et œuvrant au sein de la collectivité des personnes présentant des invalidités de tous genres. Il a permis à Eviance de faciliter les conversations sur la surveillance au moyen d’un cadre de travail intersectionnel et axé sur les droits de la personne et de séances de remue-méninges, et a été une bonne occasion de discuter des façons de collaborer en vue de faire avancer les enjeux vécus par les personnes ayant des invalidités de tous genres au Canada. Eviance a reçu des commentaires très positifs à propos de la nouvelle marque, de la structure et du contenu des exposés, ainsi que des occasions d’amorcer le dialogue que l’événement a créées pour l’avenir. Voici ce que des participants ont répondu quand on leur a demandé comment ils avaient vécu l’expérience :

« Excellent travail! J’ai hâte de participer aux événements à venir organisés par Eviance. »

« Continuez d’inviter des intervenants aux futurs événements pour qu’ils nous parlent de leur expérience personnelle. Ils ajouteront leur passion personnelle à toutes idées inspirantes. »

« Faites-nous participer à tout ce que vous faites! Permettez-nous de profiler l’avenir d’Eviance! »

« Continuez le travail accompli aujourd’hui. Nous devons nous unir et travailler à l’atteinte de notre vision d’un monde totalement inclusif. »

Les membres de l’équipe d’Eviance tiennent à remercier toutes les personnes qui ont participé à la planification, à l’organisation et à l’animation de cet événement. Nous sentons que nous avons réussi à rassembler des gens, à mieux comprendre les besoins de la collectivité et avons pu célébrer avec nos partenaires et alliés du secteur des invalidités de tous genres. L’équipe d’Eviance est emballée à l’idée d’unir ses efforts à d’autres tout au long de l’année et de tenir un autre événement annuel le 3 décembre prochain dans le but de poursuivre la surveillance de la CDPH de l’ONU en faisant valoir les droits de la personne et en adoptant une approche intersectionnelle.